LA CLASSE EN PALLAS

 

Matin de novembre, rendez-vous pris et honoré chez 1nstant.fr. Entre d’innombrables cafés et un flash d’appareil photo Canon qui crépite, annonçant le shooting qui se prépare, Clara se tient là, debout, prête pour être immortalisée dans l’un des costumes pensé et conçu par ses parents…A l’image de la maison Pallas reprise par Daniel Pallas lui même et sa compagne Véronique Bousquet, dès les années 90, tout se passe en famille chez 1nstant.fr. Une famille, qui aujourd’hui accueille une part du duo dont l’inspiration ne cesse de rayonner d’une saison à l’autre.

Insufflant une nouvelle dynamique à une pièce intemporelle de notre vestiaire, Véronique, chez Pallas, c’est une vision contemporaine du smoking et un regard neuf sur la silhouette féminine. Établi dans l’esprit de chacun comme un vêtement, si ce n’est un uniforme que l’on peut difficilement modifier ou réinventer, Pallas réussie là où beaucoup échouent.

L’envie était là, le savoir-faire et l’expérience aussi – en développant initialement des costumes pour des créateurs tels que Balenciaga ou Karl Lagerfeld – un petit pas suffisait au duo, pour ouvrir les portes de leur propre univers de création. Un artisanat “made in Paris”, des techniques détournées de la confection sur-mesure masculine et une vision plus abordable du tailoring, c’est ce qui compose une des clés de voûte de la maison.

Structuré, architecturé et rigoureusement sculpté, le costume Pallas se détache par le choix des matières (satin le plus souvent ou crêpes de laine) et le souci du détail bien soigné. Les règles ont changées et les barrières sont tombées : avec l’avènement du no gender depuis quelques saisons maintenant et la fin d’un diktat sur l’utilisation bien définie d’un type de vêtement (le pyjama est à la nuit ce que le costume est aux événements mondains), la femme s’approprie et assume désormais au quotidien le port du smoking pensé et conçu à son image. Bien entouré, c’est sans surprise que l’on retrouve un clan plein de spiritualité et d’originalité grandissant aux côtés du duo Pallas : le collectif Cicciolina (Violetta Sanchez, Allegria Torassa, Nikki Pauls notamment) pour un esprit de création fantasque et singulier et des personnalités influentes (Hannelore Knuts, Lou Douillon, Evelyne Vallade, Tilda Swilton entre autres) pour le chic et l’élégance du vêtement. Les saisons passent et ne se ressemblent pas : après un hiver tout en longueur et en structure, c’est un été 2017 “tout en bandes” qui nous attend, offrant un véritable travail de symétrie et une allure nouvelle à la femme Pallas. Aujourd’hui le smoking n’est pas nécessairement noir, mais incontestablement indispensable à chaque femme. Qu’il soit sexy, masculin, fitté ou même encore détourné, tant qu’il s’adapte à la personnalité de chaque femme telle une seconde peau, on peut dire que le pari est gagné…

Smoking et robe Pallas. Chapeau Maison Michel. Bottes Roberto Cavalli et sandales plateforme Laurence Dacade.

  • Interview / Linda Addouane
  • Style / Christine Lerche / Linda Addouane
  • Models / Linda Addouane / Clara Pallas
  • Make up / Hair / Audrey Vollais
  • Photos / Christine Lerche
  • Produced / 1nstant.fr