LES GRANDES OREILLES DE LOÏC PRIGENT

 

« Sois pas sad, sois sexy and mysterious »

« Je suis allergique au beige, sauf si c’est un beige hystérique »

« Je peux vous payer en cash ? Ça allégerait mon sac »

Phrases chocs, énoncés furtifs, sentences échappées entre deux rayons du Bon Marché Rive Gauche, tant de paroles drôles et déplacées entendues par Loïc Prigent, qui collabore avec le grand magasin à partir du 25 février prochain, au sein d’un espace consacré à son oreille fine et sélective. 

Des objets immaculés, blancs imprimés noir, aussi simples que les discours sortis tout droit des visiteurs, que Loïc Prigent n’a pas laissé enfouis dans le faste du lieu mythique de la rive gauche. « Entendu au Bon Marché« , jolie manière de constater que, s’agissant du langage, drôlerie et créativité sont des dons largement partagés. 

  • Text / Antoine Delie
  • Ad / Léo Rouault
  • Produced / 1nstant.fr