CHIFFON ET DATA

 Fashion Scientists hit the Runway!

Grand groupe Francais de luxe recherche scientifique numéricien(ne) avec une forte appétence pour la mode et la beauté, pour développer les prochains outils clients dans le domaine de la réalité augmentée . Bien que fictive, cette annonce est contemporaine dans la pertinence du thème abordé et ses enjeux: la transformation digitalo-analytique. Cette transformation qui combine l’utilisation d’outils digitaux et l’analyse de la data, traverse les champs d’applications, les corps de métiers, et les cultures. La Fashion ne résiste pas à cet appel d’une croissance exponentielle, d’un impact plus large et d’une meilleure connaissance des envies de ses clients. La mode et la beauté peuvent ainsi redéfinir les contours d’une stratégie de communication, de commercialisation, ou encore d’attractivité et de rétention de la clientèle. La fashion s’engage dans ce processus et ce, à travers trois des étapes incontournables dans le domaine de la data: la collecte, le traitement et la décision.Un marketing économisé et personnalisé . Un(e) client(e) en Asie est différent(e) d’un(e) client(e) en Europe, et nous n’avons pas attendu l’arrivée de la data pour comprendre et souligner ces différences dans les campagnes de pubs et de communication. Pourtant, les différences plus subtiles, comme celles entre deux Parisiennes d’âge et de profession identiques, ont été pendant longtemps écartées faute de données précises. Les campagnes de marketing vont progressivement être personnalisées afin de parler plus précisément aux clients et tout simplement de les considérer et considérer leurs envies. Cette data sur la personnalité, les habitudes ou tout simplement les envies du moment, sont autant de paramètres algorithmiques qui vont motiver la décision du marketer afin de personnaliser les campagnes de pubs, les messages de notification, ou encore les courriers pour les ventes privées.Une vente intelligente . Dans la suite logique d’un marketing personnalisé se situe une vente plus intelligente, mieux ajustée à l’acheteur potentiel. La data va transformer encore davantage l’achat en ne vendant pas un produit mais en le vendant à une personne. Chaque client(e) est différent(e) donc chaque achat doit s’adapter, se modeler à son roi ou sa reine. A la suite de la transaction, là où certains souhaitent un conseil sur le produit fraîchement acheté, d’autres recherchent des conseils sur le prochain produit à découvrir. La data va nous permettre de remettre le client au centre du processus, en s’accordant à le satisfaire et le fidéliser.Une créativité sans limite . Nous n’avons pas encore parlé du personnage principal: le Créateur! Cet homme ou cette femme aux doigts de fées et à l’esprit vif, qui peut par la data exploiter une nouvelle dimension de sa créativité. Le Créateur cherche le trend, la forme, la couleur, la coupe et la matière qui vont marquer sa nouvelle collection. La data et le design prédictif, peuvent accompagner le Créateur dans sa démarche intellectuelle et artistique, en lui fournissant des résultats uniques sur les (futures) envies de ses client(e)s. Imaginez, obtenir les prémices d’une collection, à partir de l’analyse des collections précédentes, de thèmes graphiques de prédilection, et de données collectées sur les client(e)s en boutique, en ligne, ou pendant la dernière fashion show. Aider le Créateur à développer son art en augmentant ses capacités artistiques et intellectuelles. Nous sommes dans la fashion augmentée!

Le Fashion Scientist l’artiste à découvrir et à comprendre . Contrairement à la transformation digitale qui impliquait l’utilisation d’outils digitaux déjà développés tels que les réseaux sociaux, la transformation digitalo-analytique implique le développement d’algorithmes propres aux questions et visions de l’entreprise qui doivent par conséquent être développés en interne. Les entreprises de luxe, beauté et fashion, développent un nouveau métier le Fashion Scientist. Le challenge de ces grands groupes, va être de s’entourer de talents analytiques uniques et d’apprendre à travailler avec eux, à les intégrer dans leur culture. Ces efforts seront collaboratifs, les marketers, les ressources humaines, les directeurs de communication et artistique vont travailler étroitement avec ces héros de l’algorithme et du code. Un nouvel écosystème Fashion se modèle sous nos yeux, plus interdisciplinaire, plus humain et plus enrichissant, en faisant rencontrer deux mondes qui n’avait aucune raison de se croiser; la mode et l’algorithme.. sans bug de préférence.

Installée aux US depuis 2009, Aurelie docteur en sciences, a appliqué ses connaissances en mathématiques appliquees et programmation informatique dans les domaines de l’ingenierie, la médecine, l’éducation, ou encore l’économie et la finance. Aurelie envisage les mathématiques et le code comme un moyen d’émancipation pour les femmes. En Role model elle inspire et encourage la gente feminine à la suivre dans sa vision.

  • Text / Aurélie Jean
  • Photographe / Geraldine Aresteanu 
  • Ad /vinz
  • Produced / 1nstant.fr