ACTU MODE : ROY LUWOLT & MARIE ALICE FOR MALONE

Roy Luwolt est looké, ultra british. A la tête du business de la marque Malone fondée avec Marie Alice Malone, il nous présente ces chaussures qui vont faire marcher les femmes et qui pourraient être les plus confortables au monde…

Dans les toilettes, un écran fait défiler le message « keep cool ». Le ton est donné. Humour british, décor travaillé, des planchers noirs aux meubles recouverts de tissus bariolés, Malone ancre ses codes en même temps que sa présence parisienne dans son nouveau showroom. Fondée en 2014 Outre Manche par Marie Alice Malone et Roy, installée en 2015 au Bon Marché, la marque défend une ligne et une identité que ses fondateurs résument par « l’indépendance de pensée ». En clair, elle a de l’audace sous le pied. On y propose du sur mesure en marge des modèles déjà iconiques, comme la Maureen et sa double attache, « largement copiée par d’autres maisons. » On y parle de classicisme avec un twist, formule certes galvaudée mais pour le coup, pas si mal incarnée. Les couleurs, les matières y sont pour quelque chose, mais on croit plutôt au transfert de personnalité qui forme ce duo créatif. Elle, Directrice Artistique de la marque, originaire de Pennsylvanie, modéliste et « détachée des tendances ». Lui, fort de 15 ans dans l’industrie de la mode, ayant eu à cœur de porter le projet d’une nouvelle marque. A ce titre, il a obtenu en 2017 le prix « FNAA Emerging Designer Award » pour Malone. Roy comme Alice dégagent un caractère trempé, une originalité de style, cette aptitude à créer un univers original. Un goût. Qui préfère les pièces uniques au tout venant ou aux hits de la mode ! Rencontre.

1nstant : Vous dites des chaussures qu’elles sont « intimes d’une façon dont les vêtements ne le seront jamais », allant même à les comparer à des sous-vêtements.
Roy Luwolt : En effet, les femmes ont un rapport très particulier aux chaussures. Si elles n’habillent que les pieds, les chaussures portent l’ensemble du corps. De ce fait, vous ne pouvez pas faire mentir sur la qualité d’une paire de chaussure. Sa construction, les moindres détails importent. Marie Alice est une experte dans ce domaine. Son savoir faire technique comme son expérience en tant que femme, en sont la garantie.

C’est à dire ?
Grâce à l’attention que nous portons au développement de produit, nos chaussures sont les plus confortables de l’industrie ! C’est un poste très couteux que beaucoup de maisons préfèrent diminuer, pas nous. Concrètement, chaque détail devient fondamental car chaque millimètre a une répercussion énorme sur l’exactitude du soulier.

C’est la raison pour laquelle vous avez développé le sur-mesure ?
Le made to measure permet de prendre en compte la cambrure de chaque pied – de la plante aux orteils.

Quels sont vos modèles favoris de cette collection PE ?
La Penelope et la Maureen.

Vous êtes habitués à rehausser vos collections de collaborations, comme avec Pringle of Scotland ou Roksanda par le passé. Cette année, c’est au tour d’Ungaro, dont vous êtes d’ailleurs devenu le PDG.
Nous avons souhaité garder l’héritage de cette maison (dont le siège est transféré à Londres), ses tons colorés en les mixant aux fondamentaux de Malone.

Comment définiriez vous Malone ?
Une marque implacable, exquise et consciente d’elle-même. Nous aimons faire les choses différemment des autres, nous aimons les irrégularités qui donnent du corps à notre travail, par exemple sur une peau de serpent ou sur la tapisserie de nos meubles destroy. Disons qu’on ne s’excuse pas d’être vrais et consistants.

Qu’est ce que ca implique ?
Nous ne sommes pas dans l’urgence, la rapidité à tout prix. Nous lui préférons la qualité, le temps du bien-faire.

Quels sont vos projets ?
Nous développer en Asie et au Moyen Orient, nous ouvrons prochainement une boutique au Quatar. Continuer les collaborations et solidifier notre présence en Europe.

http://malonesouliers.com

  • Interview / Judith Spinoza
  • Ad / Vinz
  • Produced / 1nstant.fr