ZOÉ FELIX ET PLAYTEX : SENS DESSUS DESSOUS

Voilà cinq saisons que Zoé Felix est l’égérie de Playtex. Fraîche, authentique, féminine, elle incarne la marque de lingerie américaine sous toutes ses coutures. Ou l’inverse.

Son prénom et son patronyme en disent long : Zoé pour un côté original, sans chichis et Félix, signifiant heureux, fortuné. Zoé sans Félix ne fonctionne pas, car la joie de vivre que dégage la jeune femme est flanquée d’un tempérament net et d’un franc parler. Il n’en fallait pas moins « pour faire passer les dessous dessus » comme l’indique si joliment l’actrice. C’est cette féminité un brin masculine, cette capacité à être femme sans se limiter à être un objet, qui a séduit Playtex –rappelons que la marque de sous-vêtement a été la première à faire de la publicité aux États-Unis dans les années soixante. Pour porter cet héritage avec fierté, seule une Zoé Felix avait les épaules –et le reste –un physique et un certain esprit ! « En 2015, à l’époque de ma première collaboration, on m’avait soumis un scénario qui ne me plaisait pas. Je trouvais cela trop vieillot, trop attendu et j’ai proposé autre chose. Plus classique, mais plus juste. » Le résultat, c’est un film à Madrid, dans lequel une jeune femme se prépare pour un rendez-vous galant. « Il fallait garder quelque chose de simple, de frais, de classique. » Un autre film dévoilera la jolie silhouette de son soutien gorge Playtex en plein galop, cheveux au vent. Ce qui importe, c’est « être sexy comme il faut, sans en faire trop. »  Être Playtex donc.

Playtex

C’est d’abord l’iconique cœur croisé ! J’ai toujours aimé le petit côté rétro de cette marque, sa technicité, sa légitimité datant des fifties, sans cette image de femme objet. On est tout à fait dans l’inverse : Playtex, c’est la mise en valeur de la femme pour elle-même et pour son confort ! Je porte leurs modèles depuis toujours. Bien sûr, quand j’ai commencé à collaborer avec cette marque, il y avait un petit challenge, mais aussi une dimension plus large, puisqu’on porte toutes des sous-vêtements. C’est universel !

Corse

C’est là où, pendant 6 jours, nous avons shooté la campagne la collection capsule PE 2019 que j’ai dessinée. Et puis, ce sont aussi mes racines ; je suis à moitié Corse par mon père. C’est une terre sauvage, authentique dans laquelle j’aime passer du temps. D’ailleurs, pendant le shooting à Murtoli, mon cousin vigneron est venu faire une dégustation –il s’est retrouvé seul avec 13 femmes !

Féminité

Je l’associerais à masculinité. C’est son complément indispensable. Pour que la féminité puisse exister, il faut accepter sa part masculine, et inversement pour les hommes. La féminité est quelque chose qui émane naturellement, qui n’est pas revendicatif. Chez Playtex, il n’y a pas de féminité caricaturale –guêpière ou porte-jarretelles-, mais des modèles esthétiques et confortables.

Invisible élégance 

Cette ligne en dentelle plate Playtex est vraiment ce que je recherche en lingerie ! L’élégance, c’est le chic, c’est le charme, la discrétion, la sobriété. Une sophistication feutrée. L’inverse du contrôle de l’image de la société actuelle !

Formes

J’adore les formes ! Nous ne sommes pas dans le plat pays ! Les formes permettent un subtil dosage entre aimer montrer et garder pour soi.

Jardin secret

L’écriture de mon film, qui s’appellera je t’haime et qui traite de l’emprise. L’écriture demande une introspection différente du travail d’actrice ; c’est une démarche qui demande à être bien avec soi-même.

Mode

J’aime le côté créatif, artisanal de la mode. En revanche, j’ai du mal à m’intéresser aux tendances. Je vais plutôt à l’essentiel –des lignes sobres, des coupes simples et des basiques, comme la petite robe noire ou les jean. La mode, la recherche d’extravagance prennent trop souvent le dessus sur la personnalité.

Faire son effet

C’est séduire son amoureux, ses amis, sa famille ! C’est quelque chose de tout à fait noble.

Sexy

Être sexy n’a aucun sens finalement. C’est la féminité dans ses moindres recoins -les petits défauts, les failles- qui est sexy. L’inverse de la conscience de l’image. Être sexy, c’est être libre.

Sens

J’aime ce mot car il comporte l’idée de sensualité, de sensibilité à travers l’odorat ou le toucher, et qu’il renvoie aussi au sens profond des choses –avoir une direction et une foi dans la vie.

Icône

Tilda Swinton, à la fois icône de mode, masculine et féminine. Une femme qui sait se placer là où elle veut.

  • Interview / Judith Spinoza

  • Photos / Julia Romanovskaya

  • Stylisme / Christine Lerche

  • Veste en laine  » prince-de-galles” / Pallas Paris

  • Ad / Vinz

  • Produced / 1sntant.fr