GOLDI C’EST DE L’OR

Une voix qui a du style, du style qui a une voix ? Goldi c’est tout ça : à tout juste 28 ans, la chanteuse canadienne installée à Paris lance une ligne de mode baptisée Balcon, aussi haute en couleur que sa personnalité.

Goldilox, de son vrai nom, connue dans le sérail de la musique électro, n’est pas du genre discrète. Plutôt une personnalité, sourcil noir, jolie tête blonde-, arrivée à Paris il y a deux ans, après un passage à Los Angeles.

Loin, le temps de sa Nouvelle-Écosse natale où elle commença à pousser la chansonnette dès 5 ans, âge de sa première scène. « J’ai toujours sus que je pouvais le faire. » « Le », c’est avoir un destin musical brassant pop, funk, soul et, plus encore, un destin tout court. Un brin conte de fée ? À n’en point douter puisque sa marque a été imaginée « pour toutes les filles qui rêvent d’une histoire de Cendrillon » – version trashy extravertie. Un destin donc, du moment qu’il soit haut en couleur, placé sous le signe du son, des rencontres, de la différence et du « truc en plus ». « La chose cool quand on est artiste, c’est que les gens attendent de toi d’avoir l’air différent et que j’adore ça. Cela a développé mon obsession pour la mode. Et puis, je n’aime pas ressembler à tout le monde ! » La Goldi de Nouvelle-Écosse ne ressemble pas à la Goldi de L.A. et encore moins à celle de Paris. D’une voix RnB, c’est celle-ci qui nous livre ses impressions des hauteurs de Montmartre, où elle est installée.

1nstant : Goldilox au Canada ?
Goldilox
 : C’est le « canadian tuxedo », comme on l’appelle là-bas, soit un total look denim. Je m’habillais en garçon, sans maquillage. Ultra naturelle !

Goldilox à LA ?
La California girl, en tee shirt rock, short en jean, cheveux wavy, avec une tonne d’accessoires –chapeaux, bijoux dorés !! Je venais de découvrir la mode et je surchargeais tout !

Goldilox à Paris ?
En ce moment, je suis obsédée par les bandeaux et le vintage. J’ai mis du temps à avoir un look effortless. Pour autant, je ne ressemble pas aux parisiennes. Je suis très inspirée par les DJ, les danseurs, les vogueurs, les drag queens, que je fréquente beaucoup. Nous seulement ils sont différents, mais ils veulent le faire savoir, et ça, j’adore !

Ta marque fétiche ?
Sans hésiter, Celia Valverde, un label espagnol, et Miu Miu.

Balcon est un nom étrange pour une marque ?
En arrivant à Paris, je rêvais d’un balcon… !

Tu viens de sortir ton dernier EP, « Sex Paranoïa ». Pourquoi investir le champ de la mode ?Comme je ne trouvais pas ce que souhaitais, j’ai tout suite eu envie de créer ma propre marque avec mes deux meilleures amies. En fait, je l’ai fait pour moi !

Quel est son principe ?
Elle propose ce qui existe, mais en plus whaouu. Il y aura 12 pièces, disponibles oneline en juin, plus des accessoires (foulard, bijoux). La thématique, encore confidentielle tourne autour d’un monde enchanté. Un dreamworld, qui donnera à chaque fille envie de dire, ça, je le veux !

Tu as enfin ton balcon ?
Non ! J’ai encore ce rêve !

Fashion

Look #1 Goldilox porte, un top, une ceinture en cuir et un cycliste FENDI, une veste en maille rouge SANDRO, un pantalon en tulle blanc  Marta Martino ainsi que des sneakers chaussettes Y-3.

Look #2 Goldilox porte, un top écaille et une jupe découpe Y/PROJECT avec de low boots AMAZON mode.

Look #3 Goldilox porte, une veste en satin MOOHONG sur un Polo en coton imprimé  MULBERRY, une jupe culotte en latex orange ARTHUR AVELLANO, une Ceinture LIU JO,  lunettes  Pawaka ainsi que des  chaussures CHRISTIAN LOUBOUTIN.

Look #4 Goldilox porte, une veste GOLDEN GOOSE DELUX BRAND sur un body NIKE avec une jupe MARNI, des gants en caoutchouc brodé par LOU de BETOLY et des sandales GAP.

Look #5 Goldilox Goldilox porte une chemise et une jupe ARTHUR AVELLANO sur des bas velours Simone Wild.

Look #6 Goldi porte un body, un bermuda en satin, une ceinture et un serre tête PRADA, des chauusettes MM6 by MAISON MARGIELA, les chaussures “FIAK” de CHRISTIAN LOUBOUTIN

Look# 7 Goldilox porte, une veste GOLDEN GOOSE DELUX BRAND sur un body NIKE avec une jupe MARNI, des gants en caoutchouc brodé par LOU de BETOLY et des sandales GAP.

  • Photos / Lou Pescobar

  • Interview / Judith Spinoza

  • Model / talent / Goldilox

  • Ad / Vinz

  • Redactrice en chef / styliste / Christine Lerche

  • Make-up / Lucas Matichard

  • Hair / Mickael Lyonnet

  • 1er assistant photo / Thierry Do Nascimento

  • 2ème assistant photo / Marianne Agbadouma

  • Produced / 1nstant.fr

 Tous nos remerciements à Monsieur le Maire de Neuilly-sur-Seine JEAN-CHRISTOPHE FROMANTIN,
sans oublier la formidable équipe du centre aquatique de Neuilly-sur-Seine.