Libérée, bien peignée

Après ce confinement suspendu comme un conte surréaliste, dès que la belle Jeanneton se peignait, les nouveautés tombaient de ses cheveux par boisseaux.
  1. CUIR (CHEVELU) PRÉCIEUX : Elle transforme déjà nos minois fatigués en resplendissantes figures, et désormais, c’est de notre tête au sens large que Barbara Sturm s’occupe avec le nouveau Scalp Serum. Acide hyaluronique et extrait de pourpier pour l’hydratation mais surtout kino de Malabar pour un traitement anti-âge intensif. De quoi garder de beaux cheveux, même si on était confinées aussi longtemps que Raiponce dans sa tour. https://www.molecular-cosmetics.com/
  2. RESTEZ A LA MAISON, MICHEL : Pas le temps d’aller chez le coiffeur ? C’est l’occasion de changer de tête de manière aussi rapide que facile avec les couvre-chefs Maison Michel, foi de Priscilla Royer ! Et vu que l’été sera plutôt dans l’Hexagone, quoi de mieux qu’une casquette à pois pour aller à la ville de Foix (pour le reste de la comptine, on vous laisse vous plonger dans vos souvenirs). https://michel-paris.com/
  3. PINCE-MOI, J’EN RÊVE : Bijou de cheveu qui ne se prend pas la tête et  plein de peps, la pince à cheveux est l’un des must du moment. Avec son esprit vintage, la marque australienne Valet Studio propose des modèles d’inspiration vintage en résine, ainsi que des bijoux. Nos chouchous ? Les motifs marins, en attendant de faire la sirène sur les plages… bientôt. https://valetstudio.com/
  4. HAIR DON’T CARE : Coupe garçonne des années 20 ou d’Agyness Deyn, crinière ondulée à la Veronica Lake (l’actrice qui a inspiré Jessica Rabbit) ou encore androgynie à la Grace Jones, on en passe mais pas John Barrett, qui coupe les cheveux en 4 pour expliquer la signification de chaque personnalité qu’il faut connaître. Hair by John Barrett, 260 pages aux éditions Assouline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *