CIEL !… MES BIJOUX ! SERIE 4

C'est la saison qui scintille, celle où porter haut ses carats, ses brillants et ses ors si précieux. C'est la saison de la fête, Noël, Saint-Sylvestre, où parer son corps de diamants fabuleux. Bref, c'est la saison idéale pour arborer ces pièces de haute joaillerie. Text By Catherine Maliszewski. Sélection bijoux Carine Devisscher

PIAGET : Montre Manchette, « Wings of Light » en or blanc sertie de 151 saphirs taille baguette, de 71 diamants taille brillant, cadran en opale noire.

1NSTANT-JOALLERIE-1

BOUCHERON : « Goutte de ciel » Collier cristal de roche, pavé de diamants sur or blanc, pendant aérogel encapsulé dans une coque en cristal de roche.REPOSSI : Bracelet, Collection « Serti Inversé » en or blanc et diamants rehaussé d’un diamant Fancy Yellow de 2,03 carats. TASAKI ATELIER : Bracelet « Elysium » en Or blanc, Diamants, Topazes bleues , Saphirs de couleurs (bleu, violet, rose et jaune)et Grenats.

1NSTANT-JOALLERIE-2

CHANEL Haute Joaillerie : Collier, Collection « Tweed Couture » en or rose, platine, saphirs roses, spinelles, diamants, serti d’un diamant taille coussin de 10,20 carats. LOUIS VUITTON : Boucles d’oreilles Apogée, Collection « Stellar Times », en or blanc, tourmalines taille émeraude de 2,18 et 2,16 carats, tanzanites taille émeraude pour 4,29 carats, aigue-marines taille émeraude pour 1,71 carat et diamants pour 1,64 carats.

1NSTANT-JOALLERIE-3

BUCCELLATI : Boucles d’oreilles en or jaune et or blanc gravé, serti de diamants taille brillant. CHANEL:Haute Joaillerie : Collier, Collection « Tweed Garphique » en or blanc, onyx, diamants, serti d’un diamant rond de 5,03 carats.

1NSTANT-JOALLERIE-4

CARTIER : Collier Hemis, Collection « Surnaturel » en platine, opales, diamants roses, serti d’une kunzite taille coussin de 71,08 carats. DAUPHIN : Bague « Disruptive » en or blanc, diamants, diamants poires et saphir bleu de 6,4 carats. Création Charlotte Dauphin. GUCCI : Bracelet, Collection « Hortus Deliciarum » en or blanc, diamants, opale, saphirs jaune et violets, tourmalines bleue, rose, verte et paraiba et grenat mandarin.

1NSTANT-JOALLERIE-5

POMELLATO : Collier, « La Gioia Gourmette Caméléon » en or rose et argent, émeraudes, tourmalines chromes, tsavorites, démantoïdes, tourmalines jaunes, saphirs jaunes, saphirs oranges, rubies, spinelles rouges, saphirs lavandes, saphirs roses, spinelles roses, spinelles violettes. DIOR JOAILLERIE : Collier « Tie & DIOR » en or blanc, or jaune, diamants, saphirs roses, grenats tsavorites, spessartites, saphirs jaunes et perle de culture parme. TIFFANY & CO : Collier, Collection, « Extraordinary » en platine, serti de 14 carats de diamants et de 50 carats de toumalines roses éclatantes de tailles mixtes.

1NSTANT-JOALLERIE-6

HARRY WINSTON : Bracelet Central Park Collection « New York », monture en platine, rehaussé 129 saphirs, aigues-marines et émeraudes pour 25.64 carats et de 424 diamants pour 20.04 carats. CHAUMET : Bague, « Skyline » en Or jaune, serti d’une émeraude vivid green taille émeraude de Conlombie de 7,29 carats et de Diamants baguettes calibrés. HERMES : Collier, Collection « Black to Light » fouet en or rose serti de spinelles noirs et diamants.

1NSTANT-JOALLERIE 7

Vu d’en haut. Est-ce la Terre ? Est-ce l’Eden ?  Cette extraordinaire montre manchette signée Piaget fait rêver d’une planète merveilleuse vue du ciel. Avec ses saphirs appareillés ou camaïeu pour figurer des océans indigo plus clairs ou plus profonds. Avec des opales noires aux reflets bleu nuit et vert ombré pour dessiner des continents et leurs végétations. Avec nombre de diamants scintillants sertis rond ou carrés pour imager des banquises immaculées… 

Montre Manchette « Wings of Light » en or blanc serti de 151 saphirs taille baguette, de 71 diamants taille brillant, cadran en opale noire. Piaget.

Du ciel et des étoiles. Si les diamants de ce bracelet « Serti inversé »  Repossi suivent une ligne courbe qui s’étire telle une étoile filante, l’astre multicolore du bracelet « Elysium » de Tasaki Atelier s’impose au contraire par un foisonnement bruyant de couleurs vives entre diamants blancs, topazes bleues, saphirs bleu, violet, rose et jaune, grenats… Pourtant l’exploit de la joaillerie contemporaine n’est pas dans cette surenchère de carats. La prouesse se passe chez Boucheron qui innove en encapsulant dans une coque de cristal de roche comme un bout de ciel bleu… Quelle est cette matière qui laisse bouche bée les plus fins connaisseurs ès joaillerie ? Il s’agit de l’Aérogel, la matière la moins dense du monde, composée à 99,8 % d’air et de 0,2 % de silice… Un matériau ultra technologique utilisé plus couramment par la Nasa pour saisir les poussières d’étoiles. La maison Boucheron, elle, s’en saisit pour le recueillir dans ce pendentif « Goutte de ciel ».

Bracelet « Serti Inversé » en or blanc et diamants  rehaussé d’un diamant Fancy Yellow de 2,03 carats. Repossi. 

Bracelet « Elysium » en or blanc, diamants, topazes bleues, saphirs de couleur bleu, violet, rose et jaune, et grenats. Tasaki Atelier.

 Collier « Goutte de ciel » en cristal de roche, pavé de diamants sur or blanc, et son pendentif en Aérogel encapsulé dans une coque en cristal de roche. Boucheron.

Haute Matière. Les maisons Louis Vuitton et Chanel prônent, chacune à leur manière, une haute joaillerie qui s’imprègne tout particulièrement de la matière. Avec sa collection « Stellar Times », Louis Vuitton vise une création joaillière qui s’inspire des planètes de l’Univers, cet infiniment grand aux multiples cosmos et galaxies. Il n’est pas de superlatif suffisant pour exprimer la sidérale sidération ressentie devant cette haute joaillerie qui ré-interprète la puissance de feu du soleil avec un splendide choker Soleils serti de trois saphirs jaunes du Sri Lanka – l’un d’eux pèse plus de 35 carats ! Ici, une Lune bleue est mimée par un saphir ovale de Madagascar. Là une planète Mars se voit célébrée par un plastron Astre rouge au rubis du Mozambique renversant. Quant aux boucles d’oreilles Apogée, leurs tourmalines, tanzanites, aigues-marines et diamants forment une double constellation rayonnante.

La maison Chanel, elle, est obsédée au contraire par l’infiniment petit. Un petit d’une finesse telle qu’elle ne tient qu’à quelques fils : des fils de trame et des fils de chaîne qui, une fois tissés, donnent naissance au fameux tweed, l’étoffe favorite de la créatrice historique de Chanel. Baptisée bien à propos Collection « Tweed », cette haute joaillerie n’est pas sans susciter des questionnements. Comment rendre l’or et les diamants aussi souples que le tweed ? Comment traduire l’aspect irrégulier de ce lainage ?  Comment donner aux pierres et aux métaux entrelacés une bonne main moelleuse ? Pour répondre à ces questions, l’Atelier de Haute Joaillerie de la maison Chanel a mis au point d’innovantes techniques pour emmailler les chaînes d’or, ouvrager les sertissages, structurer diamants, perles et saphirs… L’effet de son collier « Tweed Couture » n’en est que plus saisissant. 

Boucles d’oreilles « Apogée », Collection « Stellar Times », en or blanc, tourmalines taille émeraude de 2,18 et 2,16 carats, tanzanites taille émeraude pour 4,29 carats, aigues-marines taille émeraude pour 1,71 carat et diamants pour 1,64 carats. Louis Vuitton.

 Collier, Collection « Tweed Couture » en or rose, platine, saphirs roses, spinelles, diamants, serti d’un diamant taille coussin de 10,20 carats. Chanel Haute Joaillerie

Duo chic. Au précédent collier « Tweed Couture » rose chamarré répond un autre modèle signé Chanel inspiré lui aussi du fameux lainage écossais : le collier « Tweed Graphique ». Plus sobre – en onyx noir et diamants blancs – cette pièce joaillière célèbre la puissance contrastée des tissages et tout particulièrement l’aspect irrégulier des fils non cardés du tweed. Face à ce couple chromatique noir et blanc quasi mythique de la Rue Cambon, la maison italienne Buccellati affirme son propre duo entre or jaune et diamants blancs aux reflets gris lumière.  Notamment avec ces boucles d’oreilles pendantes composées de plumes d’or blanc serties de diamants et de feuilles d’or jaune nervuré.

Collier, Collection « Tweed Graphique » en or blanc, onyx, diamants, serti  d’un diamant rond  de 5,03 carats. Chanel Haute Joaillerie. 

Boucles d’oreilles en or jaune et or blanc gravé, serti de diamants taille brillant. Buccellati.

Extravaganza Chez Gucci, Alessandro Michele, directeur artistique de la marque, s’en donne à cœur joie pour créer la première collection haute joaillerie de la maison italienne. Intitulée « Hortus Deliciarum » – « Jardin des délices » en latin-  elle rassemble les plus purs symboles de l’iconographie Gucci édifiée par Alessandro Michele.  On y retrouve son goût pour un certain romantisme qui mêle rococo et baroquisme au gré de pierres précieuses de couleurs vives et de sertissages multiples. On y admire sa déférence pour la majesté d’un royaume animal transfiguré, idéalisé, comme avec ce bracelet où le lion triomphant enserre de ses crocs les gemmes de couleurs voluptueuses. Gucci n’est pas la seule maison à imposer de telles grandes et belles pierres. Cartier signe son collier Hemis d’une généreuse  kunzite rose taille coussin. Quant à la jeune maison Dauphin, elle affiche sur l’une de ses bagues un fastueux saphir bleu de 6,4 carats. 

Bracelet de la Collection « Hortus Deliciarum » en or blanc, diamants, opale, saphirs jaune et violets, tourmalines bleue, rose, verte et paraiba et grenat mandarin. Gucci Haute Joaillerie. 

Collier Hemis Collection Haute Joaillerie Surnaturel en platine, serti d’une kunzite taille coussin de 71,08 carats. Cartier. 

Bague « Disruptive » en or blanc, diamants, diamants poires et saphir bleu de 6,4 carats. Dauphin.

En ronds libres. Trois maisons se distinguent par le raffinement de leurs colliers ronds. Rien de pompeux dans leur allure, ces trois marques assurent une mise résolument contemporaine, dénuée de superlatif, presque quotidienne. Ainsi pour sa première collection en haute joaillerie, Pomellato ne renie pas ses origines, celles de bijoux faciles à porter pour enjoliver les moments de la vie ; sa haute joaillerie est simplement et visiblement composée de pierres, de matières et de techniques plus précieuses que d’ordinaire, c’est tout. Dans l’air du temps, Dior Joaillerie s’inspire des dessins et de la palette chromatique du tie & dye. Cette technique artisanale d’origine modeste figure d’ailleurs sur certaines silhouettes du défilé haute couture de la maison. C’est donc dans un arc en ciel de pierres colorées précieuses Tie & Dior – avec diamants, saphirs roses, spinelles violettes, perle de culture parme… – que la griffe assure sa singularité. Enfin, Tiffany & co joue la carte du minimalisme  quand bien même sa collection s’intitule Extraordinary. Visez ce collier : il n’arbore « que »  des diamants et tourmalines sans autre profusion de pierres multiples. Certes… Il y en a tout de même pour 14 carats de diamants et pour 50 carats de tourmalines… Collier « La Gioia Gourmette Caméléon » en or rose et argent, émeraudes, tourmalines chromes, tsavorites, démantoïdes, tourmalines jaunes, saphirs jaunes,& saphirs oranges, rubis, spinelles rouges, saphirs lavandes, saphirs roses, spinelles roses, spinelles violettes. Pomellato.

 Collier « Tie & DIOR » en or blanc, or jaune, diamants, saphirs roses, grenats tsavorites, spessartites, saphirs jaunes et perle de culture parme. Dior Joaillerie. 

Collier de la collection « Extraordinary » en platine, serti de 14 carats de diamants et de 50 carats de tourmalines roses éclatantes de tailles mixtes. Tiffany & co

Beautés urbaines C’est l’architecture des grandes villes contemporaines qui a marqué la maison Chaumet.

Sa bague Skyline en or jaune serti d’une merveilleuse émeraude en est la pure interprétation, notamment avec sa ligne graphique et imposante. Il en va de même chez Harry Winston qui présente son bracelet « Central Park » issu de sa collection « New York ». Puis vient Hermès et sa collection « Black to Light » : son fouet en or rose, spinelles noir et diamants ultra sophistiqué pourrait figurer comme une route sinueuse illuminée. Bague « Skyline » en Or jaune, serti d’une émeraude vivid green taille émeraude de Colombie de 7,29 carats et de Diamants baguettes calibrés. Chaumet.

 Bracelet « Central Park » Collection « New York », monture en platine, rehaussé de 129 saphirs, aigues-marines et émeraudes pour 25.64 carats et de 424 diamants pour 20.04 carats. Harry Winston.

 Collier « Black to Light » fouet en or rose serti de spinelles noirs et diamants. Hermès.

 

BOUCHERON : « Goutte de ciel » Collier cristal de roche, pavé de diamants sur or blanc, pendant aérogel encapsulé dans une coque en cristal de roche. BUCCELLATI : Boucles d’oreilles en or jaune et or blanc gravé, serti de diamants taille brillant. CHANEL Haute Joaillerie : Collier, Collection « Tweed Couture » en or rose, platine, saphirs roses, spinelles, diamants, serti d’un diamant taille coussin de 10,20 carats. CHANEL:Haute Joaillerie : Collier, Collection « Tweed Garphique » en or blanc, onyx, diamants, serti d’un diamant rond de 5,03 carats. CARTIER : Collier Hemis, Collection « Surnaturel » en platine, opales, diamants roses, serti d’une kunzite taille coussin de 71,08 carats. CHAUMET : Bague, « Skyline » en Or jaune, serti d’une émeraude vivid green taille émeraude de Conlombie de 7,29 carats et de Diamants baguettes calibrés. DIOR JOAILLERIE : Collier « Tie & DIOR » en or blanc, or jaune, diamants, saphirs roses, grenats tsavorites, spessartites, saphirs jaunes et perle de culture parme. GUCCI : Bracelet, Collection « Hortus Deliciarum » en or blanc, diamants, opale, saphirs jaune et violets, tourmalines bleue, rose, verte et paraiba et grenat mandarin. HARRY WINSTON : Bracelet Central Park Collection « New York », monture en platine, rehaussé 129 saphirs, aigues-marines et émeraudes pour 25.64 carats et de 424 diamants pour 20.04 carats. HERMES : Collier, Collection « Black to Light » fouet en or rose serti de spinelles noirs et diamants. LOUIS VUITTON : Boucles d’oreilles Apogée, Collection « Stellar Times », en or blanc, tourmalines taille émeraude de 2,18 et 2,16 carats, tanzanites taille émeraude pour 4,29 carats, aigue-marines taille émeraude pour 1,71 carat et diamants pour 1,64 carats. DAUPHIN : Bague « Disruptive » en or blanc, diamants, diamants poires et saphir bleu de 6,4 carats. Création Charlotte DauphinPIAGET : Montre Manchette, « Wings of Light » en or blanc sertie de 151 saphirs taille baguette, de 71 diamants taille brillant, cadran en opale noire. POMELLATO : Collier, « La Gioia Gourmette Caméléon » en or rose et argent, émeraudes, tourmalines chromes, tsavorites, démantoïdes, tourmalines jaunes, saphirs jaunes, saphirs oranges, rubies, spinelles rouges, saphirs lavandes, saphirs roses, spinelles roses, spinelles violettes. REPOSSI : Bracelet, Collection « Serti Inversé » en or blanc et diamants rehaussé d’un diamant Fancy Yellow de 2,03 carats. TIFFANY & CO : Collier, Collection, « Extraordinary » en platine, serti de 14 carats de diamants et de 50 carats de toumalines roses éclatantes de tailles mixtes. TASAKI ATELIER : Bracelet « Elysium » en Or blanc, Diamants, Topazes bleues , Saphirs de couleurs (bleu, violet, rose et jaune)et Grenats.