HAUTE COUTURE : VIVEMENT DEMAIN

Confrontée elle aussi à la crise sanitaire engendrée par la Covid 19, la Haute Couture croit trouver refuge dans le tout digital By Catherine Maliszewski

Confrontée elle aussi à la crise sanitaire engendrée par la Covid 19, la Haute Couture croit trouver refuge dans le tout digital.

Une envolée de satin fluide dessine la courbe d’une épaule et la fraîcheur de l’organza tourbillonne en jupe corolle aérienne. Un manteau d’allure stricte en coton jacquard distingue la silhouette et l’opulence tout en parures précieuses, topaze, citrine, strass, perles et paillettes illumine la robe longue d’un soir d’automne… Cette créativité enjôleuse servie par les meilleurs directeurs artistiques des maisons de luxe et par leurs artisans, ouvriers, façonniers aux savoir-faire soignés exprime une beauté à couper le souffle : la Haute Couture.

1NSTANT-COUTURE-défilé-Alexandre-Vauthier-Christophe-Josse-2020-2021
1NSTANT-COUTURE-défilé-Automne-Hiver- 1/2/ Alexandre Vauthier -3/ Christophe Josse-2020-2021

Cette émotion n’était pourtant pas au rendez-vous des collections Couture de l’automne-hiver 2020-2021 présentées à Paris début juillet. La faute à la crise sanitaire déclenchée par la virulence de la Covid 19 : elle a interdit tout rassemblement autour de défilés live, elle a même parfois annihilé toute velléité créative… Pas facile de composer un vestiaire dans le confinement le plus total, loin des fournisseurs et loin des équipes. La faute aux écrans également : la création et la diffusion des collections Couture ont du se résoudre à emprunter le seul et unique canal capable de les exprimer en toute sécurité : l’Internet et tout particulièrement la vidéo. Ces médias ont-ils été à la hauteur du défi ?

1NSTANT-COUTURE-défilé-Christian-Dior-2020-2021
1NSTANT-COUTURE-défilé-Automne-Hiver- /7/8/9/ Christian Dior-2020-2021

Pour cette toute première fois, l’exercice n’a pas évité certains écueils. Parmi la trentaine de marques participant à l’événement, combien d’entre elles ont frôlé le clip publicitaire vantant la qualité de leur façon, et combien se sont engouffrés dans la brèche d’un micro court-métrage pseudo-artistico-conceptuel. Et que de poncifs : ici la caméra vient filmer le créateur, la créatrice, en train de réaliser d’admirables croquis et dessins au crayon, au feutre, à l’aquarelle, avec la dextérité de l’artiste ; là, la caméra plonge dans des dizaines de rouleaux d’étoffes raffinées et généreuses pour en montrer toute la sensualité. Là encore, la caméra s’attarde sur la virtuosité de mains ouvrières, des expertes brodant et rebrodant des dessins chatoyants  sur les plus beaux des atours. Et le vêtement, l’allure, dans tout ça ? Ils sont  malheureusement les grands absents de cette saison inédite.  

1NSTANT-COUTURE-défilé-Iris-Van-Herpen-Ralphand-Russo-2020-2021
1NSTANT-COUTURE-défilé-Automne-Hiver-/10/ Iris-Van-Herpen /11/ Ralph&Russo-2020-2021

Sauf chez quelques uns. Ainsi il demeure quelques pépites sublimes pour faire battre les cœurs à la chamade. Par delà son film onirique habité de nymphes et de sirènes enchanteresses, Dior et sa directrice artistique Maria Grazia Chiuri ont présenté quelques quarante silhouettes ravissantes de jour comme du soir. Originalité : elles sont toutes en taille poupée ! Elles seront ainsi aisément présentées à demeure chez les riches clientes qui ne peuvent se déplacer par ses temps confinés. Au programme : robe corolle en gaze de soie grège plissée à la main et jupon effrangé, tailleur jupe à double boutonnage imposant ses manches pagode à pli creux tout en  jacquard de soie vieil or, robe de vestale en crêpe satin gaufré plissé et torsadé à la main couleur craie… On imagine le bonheur de les porter !

Avec l’aide de ses célèbres ateliers – Lesage, Goossens, Vimar… – Chanel et sa directrice artistique Virginie Viard ont osé un rock Couture audacieux façon punk et Palace avec robes en taffetas, plumes et bijoux, des tweed aux fils fantaisie précieux et des coiffures façon iroquois. Ici les tenues en mettent plein la vue photographiées et filmées avec énergie. Une réussite d’autant plus méritée quand on apprend que Virginie Viard n’a réalisé cette collection qu’avec quelques vieux stocks de tissus et d’accessoires puisqu’il était impossible d’en achalander de nouveaux.

1NSTANT-COUTURE-défilé-Viktor-And-Rolf-Xuan-2020-2021
1NSTANT-COUTURE-défilé-Automne-Hiver- /12/14/ Viktor&Rolf / 13/ Xuan-2020-2021

C’est cette même énergie punk rock années 80 que le couturier Alexandre Vauthier a invoqué dans cette robe à volant total or. Sa collection est un peu courte mais attise l’imaginaire. Pour un choix encore plus drastique, il y a la créatrice Iris Van Herpen et son unique création baptisée Transmotion : un modèle en organza de soie blanche et diaphane rehaussé de quelque tiges noires en satin duchesse. Autre posture, celle prônée par le duo Viktor & Rolf à travers l’exigence de ses modèles oversized glamoureux: une note fraîche pour une Haute Couture qui appelle de tous ses voeux les jours heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *