NOMASEI : L’ULTRA LUXE ENGAGÉ

Nomasei, noma verlan de mano (main en italien) et sei : 6 … Six mains dont celles de Paule et Marine revisitant radicalement la structure de création et d’élaboration de l’industrie de la chaussure de luxe : un véritable défie. Interview by Sophie Faucillion

Vendredi 16 Octobre, je descends métro Blanche. Remonte la rue Lepic où toujours raisonne la voix de Louise Michel fredonnant « Le temps des Cerises ». Pour enfin hâtivement frôler les murs de la rue Planquette rythmés de graffitis et de revendications dénonçant l’allégeance. Je sonne au 11 abritant un petit jardin « qui sent bon le métropolitain, qui sent bon le bassin parisien ». J’ai rendez-vous avec Paule et Marine les deux fondatrices de la toute nouvelle Maison de chaussures Nomasei, et dont « la petite sandale blanche » fait beaucoup parler d’elle Outre-Atlantique. Improbable !Installées dans un petit appart/showroom au fil du moment, ces deux passionnées de la chaussure me racontent l’histoire de leur fil :

A contrecourant du rythme frénétique de la mode et désirant renouer avec un luxe intemporel, fondé sur le partage, le respect, les engagements éthiques et la transparence, Paule et Marine imaginent ensemble une nouvelle définition du luxe en rendant celui-ci accessible, transparente et responsable. Fin mai 2019, elles s’associent à Everyn, une usine de chaussures située à Montopoli,en Toscane. Elles fondent Nomasei : “Nomasei est une marque qui dessine et fabrique avec la meilleure tradition artisanale des chaussures ancrées dans le réel pour embellir les femmes : des chaussures aux lignes délicates à la fois portables et féminines, associées à une attitude et un caractère fort.” Elles ne créent pas de collections d’inspiration saisonnière, mais des typologies fonctionnelles et esthétiques reflétant leurs styles, leurs besoins et désirs. La marque compte 12 modèles, déclinés dans plusieurs couleurs et matières. A chaque paire son histoire, son Cadavre Exquis, son souvenir : Armada, Nono, Twist, Aria, Bagheera, Hôtel de la Plage … Mais affinons leur engagement et leur militantisme.

Nomasei : une entreprise mettant au Coeur de sa philosophie l’humain !“Nous nous engageons pour un travail collectif prônant le sens du partage. Le rôle  des “six mains” est égalitaire, on ne fait rien seul. Nomasei, c’est aussi une volonté de contribuer à préserver des territoires, des communautés et des savoir-faire. Nous nous engageons à ne pas délocaliser nos développements et notre production de la Toscane.

Nomasei : un produit de luxe et responsable ! “Nous nous engageons à offrir un produit de qualité, au prix juste, durable, à l’impact environnemental et humain contrôlé. Associé à Everyn, notre fabriquant, nous contrôlons ce que nous produisons et la façon dont nous le produisons. Nos produits doivent obligatoirement répondre à deux principes : le sens de la responsabilité et la durabilité.  Nous utilisons principalement du veau. Les peaux brutes proviennent pour notre part de France, Hollande ou Italie et tannées en Toscane. Nous fabriquons jusqu’au moindre détail éco-responsable : même nos zippes sont recyclés et recyclables ».

Nomasei : une marque à la démarche transparence ! Nous nous engageons à préserver notre projet durable et responsable. Repenser les contours de l’industrie implique d’être ancré dans le réel, de rester partiales face à ses faiblesses, ses forces et surtout de les assumer pour mieux les solutionner. Nos prises de décisions, doutes, avancées sont laissés consultables à  nos partenaires et nos clients.”

Nomasei : une maison qui répare ! “Nous nous engageons à réparer le moindre impactque notre production cause. Nous collaborons avec des associations militantes et/ou en reversant un pourcentage de nos bénéfices à des associations œuvrant pour la sauvegarde de l’environnement. Nous projetons de travailler pour cela avec l’organisme 1% pour la planète à qui nous reverserons 1% de notre chiffre d’affaires. “

Nomasei, sa nouvelle philosophie de croissance, et son engagement devraient s’appliquer bien au delà de l’industrie de la mode : plus d’humanité, plus d’engagements tenus face à la protection de l’environnement, moins de hiérarchisation du travail. Dans peu de temps, les six mains présenteront trois nouveaux modèles : La Chelsea boot IL DIVO, la Botte Stretch Twist, Le petit chausson Hôtel des Alpes. Trois paires sans aucun doute désirables. Moi, en attendant, je leur souhaite de continuer à créer, militer longtemps très longtemps et de v faire beaucoup d’émules avant le burn out général ? Bella ciao !

Pour les découvrir, les toucher, les essayer et peut-être les acheter : sur leur site : http://www.nomasei.com, au showroom sur prise de rendez-vous via leur site ou  chez Mr Larkin. Gl. Kongevej 105, 1850 Frederiksberg, Danemark. La boutique de Casey Larkin, une fameuse amie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *