AZ FACTORY, LE GRAND RETOUR D’ALBER ELBAZ

« Est ce que la mode est encore pertinente ? » « Peut-elle coexister avec la tech ? » A ces deux réponses, Alber Elbaz, DA de Lanvin jusqu’en 2015, vient d’apporter un réponse tranchée, son nouveau label à l’appui : Oui ! By Judith Spinoza

AZ Factory, lancé oneline ce 26 janvier 2021, signe son grand retour et celui des valeurs que le créateur parisien israélo-américain souhaite défendre : slow fashion et inclusivité.

« Quand les choses ne vont pas bien, nous avons besoin de mode », souligne-il dans sa vidéo de présentation aux clips mordants. Si le couturier sort de son silence, c’est en grand pompe, avec des phrases chocs (« Aider, pas gêner »….) et des pièces tech-chic, qui fusionnent savoir-faire couture et technologie glamour. 

Comme l’indique son nom, du A d’Alber zet du Z d’Elbaz, AZ Factory, est plus qu’une marque, soutenue d’ailleurs par le groupe Richmond. « C’est un laboratoire d’idées proposant des collections, pas des capsules » -et ce sacré Alber de rappeler qu’en tant qu’hypocondriaque, e mot capsule lui rappelle les antiobios. Bref, vous y découvrirez MyBody, la petite robe noire adaptée à toutes les morphologies, des créations SuperTech-SuperChic (matériaux avant gardistes comme le nylon microfibre éco-teints disponibles au printemps) ou une collection de pièces modulables Switchwear, mais aussi l’hybride « pointy sneak », une basket pointue pour allonger la jambe et des maxi accessoires. Tout donc, de A à Z.

AZ Factory, lancé oneline ce 26 janvier 2021, signe son grand retour et celui des valeurs que le créateur parisien israélo-américain souhaite défendre : slow fashion et inclusivité.

Disponbile sur www.azfactory.com,www.farfetch.com www.net-a-porter.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *