LES JEUNES TALENTS QUI RÉINVENTENT LE LEXIQUE DE LA MODE

En avant-première, voici les finalistes du Festival international de mode, de photographie et d'accessoires de mode de Hyères qui se déroulera du 14 au 17 octobre. By Silvia Manzoni

Quels sont les mots pour définir le prochain Festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode de Hyères ? “Solidaire et créatif” répond avec entrain Jean-Pierre Blanc, directeur général et fondateur de cette manifestation qui, à sa 36ème édition, est devenue incontournable dans la planète fashion, supportée par toutes les grandes maisons du luxe, de Chanel à Hermes, et qui propose aussi des prix dans les catégories Mode et Accessoires.

Les finalistes ont été présentés mardi soir. Une sélection très internationale et des propositions pleines de couleurs et d’inspirations qui témoignent d’une nouvelle impulsion créative. Un éventail de talents qui ont touché les trois personnalités appelées pour présider les jurys : Louise Trotter, directrice artistique de Lacoste, pour la Mode ; Christian Louboutin pour l’accessoire de mode ; Dominique Issermann pour la photographie.

“Quelle bouffée d’oxygène de voir ces jeunes designers s’exprimer avec autant de joie dans leurs créations” s’exclame Louise Trotter. Tandis que Christian Louboutin regrette de ne pas avoir pu élargir sa sélection à un nombre plus large de finalistes car “il y avait beaucoup d’idées ; l’accessoire prend désormais une place à part entière dans la mode. J’ai remarqué un bon nombre de formes organiques, la nature est une référence importante pour ces jeunes qui sont également très attentifs aux questions écologiques”.

Respectueuses de l’environnement et joyfuls, les collections de Hyères 2021 reflètent une société  en évolution dont le Festival veut se faire le porte-parole. “La crise sanitaire nous a montré que le monde a changé. Nous nous mettons au diapason et voulons que ce concours soit à l’écoute des créateurs, des artistes et des minorités; notre rôle est de les encourager et de leur donner une visibilité. En provence c’est plus difficile de prendre la parole par rapport aux grandes capitales, mais l’avantage est que celle-ci peut donc être plus libre et exprimer sa différence. Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons rester fidèles à notre mission : donner de l’espèrance à ces jeunes talents” conclut Jean-Pierre Blanc.

Voici les noms et les nationalités des créateurs et des artistes finalistes de la 36ème édition du Festival de Hyères:

MODE : Arttu Afeldt (Finlande), collection homme

Mengche Chiang (Taiwan), collection homme

Venia Elonsalo (Finlande), collection femme

Sofia Ilmonen (Finlande), collection femme

Laima Luca (Lettonie), collection femme

Ifeanyi Okwadi (Royaume-Uni), collection homme

Rukpong Raimaturapong (Thailande), collection homme

Adeline Rappaz (Suisse), collection femme

Elina Silina (Lettonie), collection femme

Mateo Velasquez (Colombie), collection homme

PHOTOGRAPHIE

Ella Bats (France)

Emma Charrin et Olivier Muller (France)

Gabriel Dia (France – Sénégal)

Isabella Hin (France)

Thomas Nondh Jansen (Pays Bas)

Pitchaya Koowattanataworn (Thailande)

Ulrich Lebeuf (France)

Anna Muller (Russie)

Sergei Pavlov (Russie – Finlande)

Red Rubber Road (Espagne, Suisse)

ACCESSOIRES DE MODE

Rayna Amuro (Japon)

Agathe Campet (France)

Lou Chartes (France)

Mathilde Heintz (France)

Capucine Huget (France)

Manon Marcelot (France)

Ferdinand Martin (France)

Benjamin Spencer (Etats-Unis)

Violette Stehli (France-Suisse)

Yann Tosser-Roussey (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *