L’ÉVASION « ZÉRO KILOMÈTRE »

Des fragrances qui sentent le soleil de la Méditerranée, des tissus inspirant la Provence, des sneakers griffées pour un casualwear à l’américaine…Des rêveries fashion pour infuser dans notre quotidien un air de vacances. By Silvia Manzoni.

L’évasion « zéro kilomètre »

Des fragrances qui sentent le soleil de la Méditerranée, des tissus inspirant la Provence, des sneakers griffées pour un casualwear à l’américaine…Des rêveries fashion pour infuser dans notre quotidien un air de vacances.

Destination: Italie. Se parfumer avec les agrumes

Les agrumes de Sicile et de Calabre inondent de fraîcheur des compositions pétillantes qui transportent sur les rives de la Méditerranée. Une carte postale d’Italie à travers des senteurs qui mettent l’accent sur la bonne humeur. Valentino lance une édition estivale, et toute de jaune habillée, de son « classique » Born in Rome. La lumière chaude de la Ville Eternelle éclaire ce jus construit autour du citron primofiore d’Italie et de la rose de Damas. Les notes de musc lui apportent une douceur poudrée. 

Acqua di Parma,une maison qui incarne bien l’héritage d’un savoir-faire artisanal italien, propose une édition limitée pour redécouvrir la bergamote originaire de Calabre. L’essence de cet agrume est extraite à la main à l’aide d’un petit râteau et pressée dans les éponges de mer, une technique ancienne qui prend le nom de Spugnatura. Cela permet d’obtenir une essence qui restitue avec grand finesse la senteur du fruit. Le flacon est aussi un collector, réalisé en porcelaine et fabriqué de façon traditionnelle.

Pour fêter les 100 ans, Gucci propose dans sa collection The Alchemist’s Garden 1921, une Eau de Toilette qui berce le nez sur le fil du cédrat, le fruit emblématique de la ville de Florence d’où la maison est originaire. Associé au neroli distillé à la vapeur, cet agrume aux notes plus florales que le citron laisse un sillage caressant avec des nuances boisées.

Destination: la Provence. S’habiller en lin

Jacquemus a rendu un hommage au lin dans son dernier défilé présenté au milieu d’un champs de blé, presque entièrement réalisé dans cette fibre naturelle. Dior et Vuitton l’ont introduit dans leur collection d’été cette année pour la première fois. Sur les podiums, la présence de cette toile qui habille l’homme depuis 3800 ans a augmenté de 102%; 20% des top-designers l’ont choisie pour au moins un look. Et pour cause: le lin, dont la France est le premier producteur mondial, a une approche sustainable, donne une agréable sensation de fraîcheur, s’adapte au workwear aussi bien qu’à des tenues plus habillées. Bref, il a un chic naturel et sa texture aérienne teintée d’une saveur brute d’antan renvoie aux journées ensoleillées en Provence, bercées par les cigales. Comment le choisir? En suivant l’exemple de Jacquemus, en privilégiant des lignes minimalistes et des tons neutres (ivoire, beige, gris). Mais sans se priver de quelques spots plus électriques, comme un séduisant total-look rose bonbon ou un jupe en lin de chez Mes Demoiselles.

Destination: New York. Une basket pour se rêver sur le macadam de Midtown Manhattan

Un véritable american dream ces baskets high-performance et colorées qui se portent comme un blason de style pour le jogging du matin ou pour dynamiser ses looks urbains d’été. La touche 2021? Aller dans les rayons masculins pour faire son choix (la plupart des modèles est en tout cas mixte) et s’inspirer des grands créateurs qui ont  réinventé les modèles les plus iconiques. De Wales Bonner avec Adidas, pour un mood plus citadin, à la GIV1 di Matthew M. Williams pour Givenchy jusqu’à la Ouf of Office (un nom qui en définit l’esprit)  signée par  Virgil Abloh. Plus technologiques, les Asics de Rokh, customisées avec des cordes de montagne de couleur fluo. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *